Lettres-Histoire-Géographie-EMC

Vidéo à la Une : Oral et apprentissages, Sylvie Plane

Fukushima, mars 2011

06 / 07 / 2021 | Sabrine Jelassi | Germain Filoche
Cartographie

Ce thème était étudié en classe de Seconde bascule, dans le cadre des nouveaux programmes, en classe de Terminale : il est donc nécessaire de faire évoluer les compétences et les notions qui étaient travaillées auparavant. Pour cela, nous vous proposons :
- des ressources adaptées aux nouvelles exigences,
- des pistes de réflexion pour des séquences autour de situations géographiques
- un exemple d’une démarche didactique de la capacité à « cartographier un territoire vulnérable » appuyé sur la catastrophe nucléaire de Fukushima en 2011.
- des propositions établissant des liens entre ce thème de géographie et la co-intervention.

Cette étude de cas propose une réflexion autour d’une catastrophe, choisie pour son impact sur les opinions mondiales et l’exemplarité de son caractère systémique. Un outil d’analyse fondamental y est mobilisé, la cartographie. Comment cartographier une catastrophe non seulement dans la dynamique spatiale qui l’anime mais également dans sa temporalité qui conjugue court, moyen et long terme ? Comment faire de cette activité de cartographie, outil majeur du géographe, un vecteur qui permette aux élèves de penser l’espace et non de s’y cantonner à de simples repérages ? Comment se servir de la carte pour comprendre et non comme un objet à apprendre ? Voilà les défis que cette réflexion tente de relever tout en s’astreignant à s’inscrire dans la contrainte horaire des programmes : quels choix opérer ? Voilà les enjeux que cette contribution cherche à maîtriser.

 

Agenda

    24 / 09 / 2020

    Lettre de rentrée des Inspecteurs lettres histoire géographie

    17 / 03 / 2020

    Continuité pédagogique en situation de crise : exemples d’activités en histoire géographie

    17 / 03 / 2020

    Continuité pédagogique en situation de crise : exemples d’activités en français