Lettres Histoire Géographie

Ecriture d’un conte de Noël en classe de non francophones

18 / 06 / 2009 | Christophe GUELFF
ECRITURE D’UN CONTE
EN CLASSE DE NON FRANCOPHONES
LA SPECIFICITE DE LA CLASSE D’ELEVES NOUVELLEMENT
ARRIVES ET DE LEURS ACTIVITES

 

Il s’agit d’une classe dont l’objectif majeur est de permettre à des élèves nouvellement arrivés en France d’apprendre la langue française le plus rapidement possible. Ces jeunes sont le plus souvent d’origines et de niveaux divers.

Le français enseigné est un français dit de socialisation et de scolarisation et aussi un français littéraire. En effet, les élèves, au nombre de 15, doivent être capables non seulement de comprendre leurs camarades et le monde qui les entoure mais aussi les consignes de travail les plus diverses et enfin d’accéder à un français littéraire nécessaire pour suivre les cours en classe de CAP, de BEP ou de seconde générale, l’année suivante, selon leur orientation.
Il nous faut donc leur proposer un maximum de situations diverses et de niveaux différents.
La séquence qui suit permet de travailler en groupes et de respecter ainsi les différents niveaux des élèves.
Certains pourront, par exemple, aider leurs camarades en difficulté, en reprenant la structure d’une phrase ou encore une fiche de vocabulaire non maîtrisée.

Par ailleurs, cette séquence a pour but essentiel de faire travailler les élèves dans la continuité car tout ce qui aura été vu précédemment sera réinvesti.

En outre, la tradition française reste avant tout fondée sur l’écriture et ce genre d’exercice permet non seulement de préparer aux situations d’écriture de CAP/BEP mais aussi au nouveau sujet d’invention du BAC général et technologique.

De surcroît, elle est fondée sur un des grands principes de cette classe à savoir l’apprentissage en situation. En effet, ce travail a débuté en décembre et s’est prolongé jusqu’à la fin du mois de janvier, période de contes.

Enfin, une approche globale est aussi nécessaire car nous sommes conscients qu’un élève ne parlant pas ou que très peu français doit être capable de comprendre un texte dans son ensemble sans pour autant maîtriser tout le vocabulaire dès la première approche. L’objectif est donc aussi de faire réfléchir d’emblée en français sans passer par un dictionnaire qui réduirait le texte à sa simple traduction ! L’élève se doit de comprendre globalement comme il le fera plus tard dans une autre classe, même s’il lui manque encore nombre de termes français.
 

Cliquez sur le document ci-après pour accéder à la description complète de la séquence et aux annexes.

 

Fil twitter de @LHGCreteil

  • 25 mai 2018

    Rendre plus vivante l'histoire ouvrière dans les enseignements de la voie professionnelle lien
  • Publication sur le site lettres histoire géographie ac-creteil des sujets de la session de mai du Brevet Professionnel Expression et connaissance du monde (BP ECM), histoire géographie et français lien
  • 14 février 2018

    Histoire du travail #EtreOuvrier #1èreBacProHist #CAPHist lien
  • 15 février 2018

    A transposer en Ile-de-France (?) #Enjeuéneegetique #2ndeBacProGeo #EspaceProductif #TermBacProGéo #CAPGéo lien
  • 24 mai 2018

    Arrivée du livre Faire ses devoirs - Quel accompagnement ? de Jean-Michel Zakhartchouk au local des #Cahierspedago sous les hourras ! En vente sur notre librairie: lien #DevoirsFaitspic.twitter.com/GxNPbGZLHo
0 | 5 | 10 | 15

Agenda

    16 / 11 / 2018

    Accompagnement et inspection des professeurs lettres histoire géographie de l’académie de Créteil 2018-2019

    09 / 10 / 2018

    Un article de réflexion autour de la pédagogie

    09 / 10 / 2018

    Inscription pour une journée de formation sur la maîtrise de langue française