Lettres Histoire Géographie

Ecriture d’un conte de Noël en classe de non francophones

18 / 06 / 2009 | Christophe GUELFF
ECRITURE D’UN CONTE
EN CLASSE DE NON FRANCOPHONES
LA SPECIFICITE DE LA CLASSE D’ELEVES NOUVELLEMENT
ARRIVES ET DE LEURS ACTIVITES

 

Il s’agit d’une classe dont l’objectif majeur est de permettre à des élèves nouvellement arrivés en France d’apprendre la langue française le plus rapidement possible. Ces jeunes sont le plus souvent d’origines et de niveaux divers.

Le français enseigné est un français dit de socialisation et de scolarisation et aussi un français littéraire. En effet, les élèves, au nombre de 15, doivent être capables non seulement de comprendre leurs camarades et le monde qui les entoure mais aussi les consignes de travail les plus diverses et enfin d’accéder à un français littéraire nécessaire pour suivre les cours en classe de CAP, de BEP ou de seconde générale, l’année suivante, selon leur orientation.
Il nous faut donc leur proposer un maximum de situations diverses et de niveaux différents.
La séquence qui suit permet de travailler en groupes et de respecter ainsi les différents niveaux des élèves.
Certains pourront, par exemple, aider leurs camarades en difficulté, en reprenant la structure d’une phrase ou encore une fiche de vocabulaire non maîtrisée.

Par ailleurs, cette séquence a pour but essentiel de faire travailler les élèves dans la continuité car tout ce qui aura été vu précédemment sera réinvesti.

En outre, la tradition française reste avant tout fondée sur l’écriture et ce genre d’exercice permet non seulement de préparer aux situations d’écriture de CAP/BEP mais aussi au nouveau sujet d’invention du BAC général et technologique.

De surcroît, elle est fondée sur un des grands principes de cette classe à savoir l’apprentissage en situation. En effet, ce travail a débuté en décembre et s’est prolongé jusqu’à la fin du mois de janvier, période de contes.

Enfin, une approche globale est aussi nécessaire car nous sommes conscients qu’un élève ne parlant pas ou que très peu français doit être capable de comprendre un texte dans son ensemble sans pour autant maîtriser tout le vocabulaire dès la première approche. L’objectif est donc aussi de faire réfléchir d’emblée en français sans passer par un dictionnaire qui réduirait le texte à sa simple traduction ! L’élève se doit de comprendre globalement comme il le fera plus tard dans une autre classe, même s’il lui manque encore nombre de termes français.
 

Cliquez sur le document ci-après pour accéder à la description complète de la séquence et aux annexes.

 

Fil twitter de @LHGCreteil

  • 4 juillet 2017

    félicitations particulières aux 31 lauréat.e.s francilien.ne.s du CAPLP lettres histoire géographie : lien
  • résultats du caplp lettres histoire géographie EN LIGNE ! félicitations aux heureux et heureuses lauréat.e.s
  • 2 juillet 2017

    Saisir l'opportunité d'une lecture attentive des minutes du procès Barbie, verdict du 3 juillet: lien
  • 20 juin 2017

    Atlas 2017 des Objectifs de développement durable : un nouvel outil pour le suivi des données et des progrès: lien
  • 18 juin 2017

    #bcphist une mine pour l'analyse du document en classe : la frise chronologique fondée sur des archives, lien
0 | 5 | 10 | 15

Agenda

    24 / 09 / 2017

    Sujet bac pro Histoire géographie EMC 2017 en métropole session septembre

    03 / 09 / 2017

    La pièce d’Emmanuel Schmitt, La Trahison d’Einstein

    03 / 09 / 2017

    Étude de l’oeuvre de Primo Levi, Si c’est un homme