18 jui. 2013

Julie Otsuka, Certaines n’avaient jamais vu la mer

L’étude de ce roman paraît adapté à un travail portant sur l’Objet d’étude : Identité et diversité, car il aborde les thématiques de l’exil, de l’identité, de l’idéalisation de l’ailleurs et de la prise de conscience douloureuse du décalage entre le rêve et la réalité. - - L’interrogation « Doit-on renoncer aux spécificités de sa culture pour s’intégrer dans la société ? » servira de guide à la réflexion qui sera menée.

 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.