29 jui. 2009

L’oral au collège

Jean-Jacques BESSON, L’oral au collège, Collection 36 collèges-lycées, CRDP de l’Académie de Grenoble, Delagrave, 1999.

 

 Cet ouvrage traite de l’enseignement de l’oral au collège, mais peut être très utile également pour le lycée professionnel. Jean-Jacques Besson, professeur agrégé de Lettres, auteur de manuels scolaires chez Hachette et chercheur membre du « groupe technique disciplinaire Lettres » pour le Ministère de l’Éducation nationale, est parti d’un constat simple : « La pratique de l’oral figure désormais comme une activité d’enseignement pleine et entière, au même titre que les activités qui s’appuient sur l’écrit (lecture, écriture) ». Elle s’inscrit dans tous les programmes d’enseignement du français, mais également dans les autres disciplines, alors que les ouvrages traitant de cette pratique sont rares. Ce livre vient donc combler un manque.

 La première partie recadre tout d’abord la place de l’oral au sein des programmes, puis le définit comme objet d’enseignement et enfin, rappelle les liens entre l’oral, l’école et la vie.

 Dans une deuxième partie, l’auteur traite des questions de la voix, de la parole et de l’espace, par le biais de la physiologie, de la phonétique et de la phonologie, de la psycholinguistique et de la sociolinguistique. Il offre notamment une synthèse de la notion de « proxémie », terme forgé par l’anthropologue américain Edward T. Hall, qui, « dans les années 60, a montré qu’il fallait interpréter en termes de culture les relations entre l’homme et son espace ».

 Dans une troisième partie, Jean-Jacques Besson aborde tous les aspects de l’oral en classe : l’échange entre élèves, entre professeurs et élèves, l’écoute, les liens entre oral et expression écrite, et l’oral inscrit dans une séquence.

 Une quatrième partie passe en revue les différentes activités qu’il convient de pratiquer (compte-rendu, exposé, débat, etc.). L’auteur commence par présenter la place, les supports et la préparation nécessaires à chaque activité, mais aussi les difficultés qui s’y rapportent, avant de donner des explications précises sur le déroulement et le sens des séances proposées. Le dernier point abordé est l’évaluation de ces exercices oraux : les modalités, les critères et leur utilisation pour passer de l’évaluation à la notation, mais aussi pour mesurer, au cours de l’année, les progrès réalisés par les élèves.

 Une cinquième et dernière partie propose 36 exercices, dont le contenu est plus adapté, cette fois, au collège, mais qui présentent l’avantage d’être très détaillés dans la forme, et qui pourront donner des idées de transposition en direction des élèves de lycée professionnel.

 L’ouvrage s’achève sur une bibliographie thématique.

 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.